vendredi 19 juillet 2019

Planning de mon 5e voyage au Japon

Plus qu'une semaine avant mon départ, j'ai hâte.

J'ai un programme plutôt léger cette année.

Je décolle le 25 juillet de Paris pour arriver le 26 à Tokyo. Je rentre le 11 août.

Première étape Hokkaido : ce sera mon premier passage sur cette île. Je serai 4 jours à Hakodate. Mon choix de cette ville plutôt que Sapporo n'est pas anodin, c'est lié à Love Live!

Ensuite, retour sur Tokyo pour le TIF. C'est le 10e anniversaire du festival. Ce sera mon second passage après 2016. Je compte aller voir à peu près les même groupes : i☆Ris, Up Up Girls, Yumemiru Adolescence, SUPER☆GiRLS, =LOVE, Kozuki Serena, et les quelques groupes du H!P présents.

Ensuite, j'ai prévu avec un ami de faire l'ascension du Mont Fuji. J'y était déjà aller en 2010 lors de mon premier voyage, mais une mauvaise organisation m'a empêché de monter au delà du 8e palier.

Pour finir, je compte faire un petit passage a Numazu et Uchiura, dans la préfecture de Shizuoka. Ce sera également mon premier passage dans cette région.


Mon planning


26 juil. - Tokyo
27 au 30 juil. - Hakodate
31 juil. - Retour sur Tokyo avec une étape à Sendai
1er au 5 août - Tokyo (TIF)
6 août - Mt Fuji
7 et 8 août  - passage à Numazu et Uchiura
9 et 10 août - Tokyo



jeudi 18 juillet 2019

Japan Expo 20e anniversaire & Anisong Festa

Cette année malgré les 20 ans de Japan Expo, j'avais un programme assez léger.
Le seul artiste qui m’intéressait vraiment était la seiyu Hirano Aya, célèbre pour Haruhi Suzumiya, Lucy dans Fairy Tail et Misa dans Death Note.

Elle était présente le jeudi pour une conférence et le vendredi pour un showcase.
Lors de la conférence on a eu plein d'anecdotes sur les séances enregistrements et sur la vie des seiyus.
Le showcase était pour moi le meilleur de J.E. cette année, elle a interprété ses plus grands tubes dont "God knows" et " Lost my music" issus de "la mélancolie de Haruhi Suzumiya". On était sur Ichigo donc forcement assis, mais après sa première chansons Aya nous a demandé de nous lever ^_^

J'ai également réussi à avoir sa dédicace, pas sans mal.






Le vendredi soir, il y a eu l'Anisong Festa. Je n'était pas sûr d'y aller car aucun des artistes présent ne m'intéressait, mais je me suis finalement décidé. Je suis plutôt mitigé, un peu cher pour ce que c'était.


  • Real Akiba Boz : c'était fun, bonne découverte
  • Kobayashi Mika : elle a une belle voix, mais son répertoire est ennuyeux
  • miwa : la seule que je connaissais déjà, et comme attendu c'était très bon
  • Angela : un duo bien sympathique dont je connaissais quelques chansons


Le samedi, j'ai fait 2 showcases sur la Tsubame, Otsuka Ai et miwa ; puis j'ai enchainé avec des dédicaces de Real Akiba Boyz et Otsuka Ai.

J'ai fini la journée avec un showcase de Ai sur la Karasu. Je ne connaissais cet artiste que de nom, je suis aller la voir par curiosité.

Enfin , le dimanche, la journée la moins chargée. Sachant que j'avais déjà obtenu toutes les dédicaces que je voulais les jours précédents, je n'avais que 3 activités dans mon planning.

Le matin je suis allé sur le stand Klab pour l'activité "Love Live School Idol Festival"
L'a.m. après un showcase sur la Karasu, je suis allé voir la saynète Love Live interprété par le groupe cosplay CoSA sur Ichigo. Leur prestation était impressionnante.


Durant ces 4 jours, j'ai pu aussi voir en showcase et en dédicaces, les 2 groupes d'idols présent cette année a J.E. : Task Have Fun et We=Mukashibanashi. Pas vraiment convaincu, même si j'ai trouvé les WeBana un peu mieux.





jeudi 17 janvier 2019

Les Idols et moi

Je suis en période d'introspection. Ça fait presque 10 ans que je suis tombé dans le monde des Idols, je pense que c'est le moment de parler de ma vision et de mon évolution en tant que fan.

Tout le monde doit savoir qu'actuellement « Love Live! » occupe une place prédominante, voir presque exclusive, dans ma vie. Même si ils en reprennent les codes, Aqours et µ's précédemment ne sont pas des groupes d'Idols mais des « Seiyu Units ». Pareil pour le groupe « Wake Up, Girls ! », pour lequel j'admets que la frontière est encore plus floue.

Comment j'en suis arrivé là ?


2009-2010 : la découverte

J'ai donc découvert les Idols en 2009 en tombant sur Nolife par hasard. Le premier groupe que j'ai vu était « Buono! ». Maintenant dissous depuis 2017, il est resté mon groupe préféré et il gardera toujours une place particulière.

J'ai découvert logiquement les groupes Berryz Kôbô et °C-ute, mais à l'époque je ne connaissais pas le « Hello! Project ». Je n'ai su que tout ces groupes faisaient parti d'un ensemble qu'en 2010, pour la venu des Morning Musume à Japan Expo.

L'année précédente à JE, j'avais découvert le groupe AKB48. J'ai facilement accroché au concept, même si le groupe est passé au second plan.

Le troisième groupe que j'ai découvert durant l'année 2010 est « Momoiro Clover ». J'ai rapidement accroché au groupe, et il a été pendant plusieurs années le seul groupe hors H!P que je suivais assidument.


2010-2013 : la période H!P

Mon 1er voyage au Japon fut en août 2010. J'ai pu assister à 2 concerts de Buono!
Pour le 2nd séjour en octobre 2011 et le 3e en mai 2013, j'ai pu voir les Mômusu (sotsugyô de Takahashi Ai en 2011 et Tanaka Reina en 2013), S/mileage, Dream Morning Musume, Juice=Juice, °C-ute.

Sans oublier les concert se Buono! et Kikawa You en France en 2012. Les events au Hard Rock café et J-melo. Les °C-ute à JE en 2013.

L'omniprésence du H!P sur Nolife et dans les events en France, ainsi que j'étais satisfait niveau musical, ont eu pour conséquence que je n'avais pas besoin de voir ailleurs, à l'exception des Momoclo, pour lesquelles nous n'étions pas en reste : Dortmund en 2011 et JE en 2012.

C'est également pendant cette période que j'ai découvert Up Up Girls (kari), groupe lié au H!P.


2013-2015 : nouveaux horizons

Les multiples départs et le changement musical ont créé une lassitude du H!P, j'ai continué à suivre de loin, pour Ju=Ju et °C-ute principalement.

D'un autre coté, j'ai commencé à m'intéresser à d'autres groupes. Dès 2013, UUG est devenu mon groupe préféré (Buono! était en hiatus).
Je me suis aussi rapproché du label iDOL Sreet, surtout les SUPER☆GiRLS, car je retrouvait dans ce groupe ce qui m'avait fait aimé les Idols.

J'ai aussi arrêté de suivre les Momoclo et les AKB48, après une brève escapade chez les HKT48.
Mais je me suis ouvert à d'autres groupes : « Yumemiru Adolescence » (grâce à Ogino Karin), « i☆Ris » (par l'intermédaire des Wake Up, Girls!), et « Môsô Calibration ».

Et c'est en 2014 que j'ai découvert Love Live!


2015-2018 : période DD

En fin d'année 2015, on peut dire que j'avais ma dose d'Idols.

Le H!P toujours présent (grâce au renouveau apporté avec les Country Girls et ANGERME), iDOL Street, UUG, YumeAdo, i☆Ris, MoCali.
Sans oublier les seiyu units : WUG et Love Live!

Lors de mon 4e voyage au Japon, l'été 2016, je suis allé pour la première fois au Tokyo Idol Festival, et je pense maintenant que c'était le bon moment. J'ai réussi a en profiter au maximum.
C'était la première fois que j'assistais à des lives de groupes que j'ai découvert pendant les 2 années précédentes.
J'ai aussi fait 2 concerts des Wake Up, Girls! qu'y seront parmi mes meilleurs souvenirs.

En France, nous n'étions pas en reste. Les début de l'exportation internationale de iDOL Street, avec Chikipa et Wa-suta aux JE 2016 et 2017. Et le retour du H!P avec les 3 concerts respectifs des °C-ute, Ju=Ju et ANGERME en l'espace de 15 mois.


Depuis 2018 : la fin des idols ?

Au cours de l'année 2018, les multiples départs de membres et dissolutions de groupes, des activités réduites pour d'autres, m'ont fait préférer les Idols 2.5D aux Idols 3D.

Je suis beaucoup moins au fait des nouvelles, je ne vais plus vers les nouveautés, et je me contente du minimum pour les groupes que je connais déjà, que je trouve suffisamment nombreux.

De plus, je passe énormément de temps sur les crossmedia tel que Love Live! et Bandori!
Peut-être que ce n'est qu'une passade.


mercredi 16 janvier 2019

Japonismes 2018

Dans le cadre des Japonismes 2018, célébrant le 150è anniversaire de la restauration de Meiji au japon, plusieurs événements et expositions ont eu lien a Paris et en France.

Je vais revenir sur certains d'entre eux.
  • La comédie musicale “Pretty Guardian Sailor MoonThe Super Live a eu lieu le 3 novembre au Palais des Congrès.
Un spectacle d'1h suivi d'un min-concert de 30min. C'était vraiment très bien, les costumes, les chorégraphies, la mise en scène, les actrices, tout était très bon. Il n'y avait pas de sous-titres, mais il y avait peu de dialogues et le contexte permettait de comprendre sans problème.

La veille, il y a avait un séance photo avec les actrices a la MCJP.




  • La MIKU EXPO 2018 EUROPE a eu lieu le 1e décembre à la Seine Musical à Boullogne-Billancourt.
Je ne suis pas grand grand fan de Vocaloid, mais je suis admiratif du concept. Hatune Miku en France était un événement à voir, et finalement je n'ai pas été déçu.

On a eu une très bonne setlist : Ouverture sur "Senbonzakura", puis plusieurs chanson de Miku, suivi par KAITO, MEIKO, Rin & Ren, le duo Luka et Miku sur "World's End Dance Hall", Luka seule, puis retour de Miku pour finir avec "Music Like Magic!", "World is Mine" et "Tell Your World".

  • L'exposition Manga⇔Tokyo  à la Villette.
 L'exposition nous montre les différents aspects de Tokyo à travers différents supports, manga, anime, films...
J'ai eu un attrait particulier sur Sailormoon, Cardcaptor Sakura et surtout Love Live!


  • L'exposition Meiji, Splendeurs du Japon impérial (1868-1912) au musée Guimet.
Retraçant l'évolution et l'ouverture du Japon pendant les ère Meiji et Taishō au travers de plusieurs pièces d'art : sculptures, peintures...
J'en ai profité pour visiter le reste du musée, consacré au arts asiatiques.

mardi 30 août 2016

Retour sur les lives de CAMOUFLAGE

Un dernier petit article sur mon 4e voyage au Japon.

Je vais revenir un peu en arrière pour parler des 2 lives de CAMOUFLAGE que j'ai fait.


Le premier était le 8 août, le lendemain du TIF, dans un club a Shinjuku. Seul 5 membres étaient présent, Azusa était absente. Il y avait 4 autres groupes et une soliste.


C'était sympa, nous étions peu nombreux a début, mais la salle s'est remplie par la suite. Les autres groupes d'idols présents étaient pas mal, bonne ambiance.

Après le spectacle, il y a eu une scéance de cheki. J'ai pu discuté un peu avec le groupes.


Le second event était le 26 août, le lendemain du concert de Buono!, dans un club à Shibuya.
Cette fois le groupe était au complet. Elles ont partagé la scène avec 3 groupes plutôt rock.







Il y avait encore moins de monde que la première fois, pourtant les artistes présent nous étaient plutôt bon. Un petit coup de cœur pour Eorian (エオリアン).

Pour la scéance de cheki après le show, les filles étaient moins disponibles, sans doute la fatigue vu qu'elles ont enchainé presque un live par jour pendant 3 semaines. J'ai récupéré la towel du groupe.

Ça m'a fait plaisir de les revoir, et à elles aussi je pense. Elles se souvenaient de moi.

-----

Un petit mot pour finir.
Je vais parler de mes 2 derniers jours sur Tokyo : le lundi après-midi j'ai fait un petit tour à Akiba, et le soir j'avais RDV avec une correspondante habitant à Chiba. Mardi, j'ai un peu trainé à Asakusa près de mon hôtel.

dimanche 28 août 2016

Wake Up, Girls! (Partie 2 - Tokyo)

Voici le report du second live des WUG.


Dans l'ensemble même setlist que le live de Fukuoka, mais cette fois le groupe était accompagné du groupe de musicien, ce qui rendait évidement beaucoup mieux.

La salle était également plus grande et j'étais très bien placé : pour ceux qui connaissent le Zepp Diver City, la fosse est en 2 parties, la seconde en arrière étant légèrement surélevée. J'étais au premier rang de cette seconde partie, donc j'avais une vue parfaite de toute la scène et j'ai pu profité pleinement du live.

Cette fois, le solo était pour Minami.

De manière général ce concert était le meilleur des deux, le premier ayant servi d'entrainement. Mais j'ai pu voir le solo de Yoppi à Fukuoka, donc je suis très content d'avoir fais les 2.


Setlist du concert :

Beyond the bottom
Shojo Kokyokyoku
Sugao de KISS ME
Higawari Princess (new)
Tight rope runaway (Miyu, Minami, Airi)

Outlander rhapsody (Yoshino, Mayu, Kaya, Nanami)
Solos de Minami
Tomamranai Mirai
Umnei no Megami
Shatsu to blouse
Kotonoha Aoba
16sai no Agape
Tachiagare!
 -Encore-
Bokura no Frontier (new) - Ending de l'anime "Syakunetsu wa Takkyumusume"
 7 Girls Wars
Gokujo Smile

J'ai pu récupérér la towel de Yoshino, en rupture la fois précédente.


samedi 27 août 2016

Event Up Up Girls (kari) et Kikkawa You au onsen

Quand j'ai pris connaissance de cet event, je me suis demande quelle forme ça allait avoir. Puis comme on pouvais prendre sa place par internet, je me suis laissé tenter.

Au final, c'était vraiment bien. Le onsen possédait une salle de réception au dernier étage, avec une petite scène.

 
Les différents groupes alternaient avec des DJ qui passaient de l'idol ou de l'anisong. On a eu du Morning Musume., du Ayaya, du °C-ute, du Momoclo, du Negicco, ...



Il y avait un handshake event avec les UUG, donc j'ai loupé un partie du show. Mais, lorsque je suis passé Azusa et Moritty se sont rappelées que j'étais français, ça fait plaisir.

Au niveau des groupes, le premier Maison book girl, et le second Lyrical school, je ne connaissais pas ou peu.

Ensuite, le live pour lequel la plupart des gens étaient venus, les UUG. On a eu une bonne setlist dont "Chopper Chopper" et "Zenryoku! Pump Up!!".

Pour Kikkawa You qui était la dernière à passer, on a eu beaucoup de nouvelles chansons que je ne connaissais pas, mais elle a aussi chanté "Romantic ukare mode" et je peux vous affirmer que ce fut épique, même si en fin de compte peu de gens présent connaissaient la chorée.

La journée se termina avec un show enflammé de l'un des DJ présent. On m'a même demandé d’où je venais.

En conclusion, ce fut l'une de mes meilleure expérience de ce séjour., ce genre d'event insolite mais très amusant.